Après la répétition

APLR - 3

Texte : D’après le texte « Après la répétition » d’Ingmar Bergman
Mise en scène : (de et avec) Georgia Scalliet de la Comédie-Française et Frank Vercruyssen
Durée : 1h15

Théâtre de la Bastille
12 11 2018

Il y a Anna, la fille de la comédienne Rakel Egerman qui jouait dans la pièce d’Henrik Vogler. Aujourd’hui, la mère disparue, c’est la fille qui joue le même rôle dans la même pièce. Au cours d’une conversation les langues se délient et elle interroge le metteur en scène sur sa mère, sa personnalité et leur relation amoureuse d’il y a vingt trois ans.

Dans la pièce qui se déroule devant nous, la comédienne Georgia Scalliet interprète la fille puis la mère et donne vie à un personnage torturé d’actrice sur le déclin qui tente de reconquérir sur tous les plans l’homme qui l’a aimé. L’écriture du texte frappe par sa précision et retranscrit de manière instantanée la nature de la relation ambigüe qui lie parfois un metteur en scène à son actrice.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s